The supremacy of the Human Being ends here.
Quare talis improborum consensio non modo excusatione amicitiae tegenda non est sed potius supplicio omni vindicanda est,ut ne quis concessum putet amicum vel bellum patriae inferentem sequi; quod quidem, ut res ire coepit, haud scio an aliquando futurum sit. Mihi autem non minori curae est, qualis res publica post mortem meam futura, quam qualis hodie sit.
Caesare reducitHonoratorum aut nobilisTabernis aliquiSupraAginatiumCommemoratis praesertim
A savoir
# Information importante sur le forum ou le jeu.
# Seconde information rapide...
Contexte
Eius populus ab incunabulis primis ad usque pueritiae tempus extremum, quod annis circumcluditur fere trecentis, circummurana pertulit bella, deinde aetatem ingressus adultam post multiplices bellorum aerumnas Alpes transcendit et fretum, in iuvenem erectus et virum ex omni plaga quam orbis ambit inmensus, reportavit laureas et triumphos, iamque vergens in senium et nomine solo aliquotiens vincens ad tranquilliora vitae discessit.
Evénements
Ego vero sic intellego, Patres conscripti, nos hoc tempore in provinciis decernendis perpetuae pacis habere oportere rationem. Nam quis hoc non sentit omnia alia esse nobis vacua ab omni periculo atque etiam suspicione belli ?
Duplexque isdem diebus acciderat malum, quod et Theophilum insontem atrox interceperat casus, et Serenianus dignus exsecratione cunctorum, innoxius, modo non reclamante publico vigore, discessit.
Blackout
everything is falling apart

Bienvenue sur cette nouvelle version de ID, nous espérons que vous vous plairez et que vous trouverez en ces lieux de totale débauche , un lieu de jeu et de détente

Partagez | 
 

 Candidature au post du chef des redMarket

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

pensez vous que ce personnage ferait l'affaire en tant que chef des RM ?
oui
82%
 82% [ 9 ]
non
18%
 18% [ 2 ]
Total des votes : 11
 

Admin
Messages : 85
Date d'inscription : 30/03/2016
Age : 25
avatar
Salut !!!
Nous avons eu une seule candidature pour ce post pour le moment. J'ai attendu une semaine pour voir si personne d'autre ne se proposait (autant donner sa chance à tout le monde !)
Je ne dirai pas de qui est la candidature (vous le saurez en lisant, je pense Razz).
Je mets en place le sondage "pensez vous que ce personnage ferait l'affaire en tant que chef des RM ?"
oui ou non, jusqu'à dimanche soir !
Sans plus attendre voici le test :
Citation :

Avatar : Robert Downey Jr
Masque : Black Mask



Je me regarde dans le miroir, je m'observe un long moment, yeux dans les yeux avec moi-même. Je me nomme Michael Hamilton et je suis tout ce qui se fait de plus normal comme homme. Je suis le PDG d'une maison d'édition de jeux vidéos, mon bébé, ma création, ma plus grande création vous aurai-je dit il y a encore un an de ça.

« Mais les choses changent. »

Mon doigt se reporte sur mon annulaire gauche, la marque de mon alliance a disparu mais un rictus passe sur mon visage, marquant mes traits un bref instant, je me ressaisis et je regarde le masque posé sur le lavabo. Je le caresse du bout des doigts, son contact est doux et délicat, très agréable sous mes doigts, exactement comme sa peau …

« Lucy. »

Mon poing se serre en prononçant ce nom, tout cela avait commencé ainsi. Avec ma femme et ma fille. Il me restait mon fils, mon bras droit, mon plus fidèle allié. Il a compris mon combat, il l'a embrassé lui aussi. La loi venait d'être promulguée, elle autorisait l'esclavage sexuel, il devait être consenti bien sûr mais certains ne l'entendaient pas ainsi. J'ai perdu ma fille ainsi, quelques jours après la promulgation de cette loi, Dieu qu'elle était belle, des cheveux d'ange, un visage si doux et délicat qu'il en était magnifique. Un homme a voulu la soumettre, de force, cherchant à abuser de cette loi, à l'obliger à ce qu'elle ne voulait pas, elle s'est débattue, défendue, elle l'a frappée, il a frappé en retour, il l'a tuée. Dans les jours qui ont suivis ce décès, ma femme mit fin à ses propres jours en mélangeant anti-dépresseurs et alcool à fortes doses me laissant avec un fils furieux et ma propre rage.

De mes doigts je saisis le masque que j'approche de mon visage, je le regarde, ce visage qui était devenu le mien suite à leurs morts. J'avais adopté ce masque, pas celui-là non, il était juste noir, tenant plus de la cagoule que du masque et j'avais fait ce que personne n'avait fait. J'avais embrassé une voie sombre, pas celle d'empêcher cette loi et sa dérive mais de canaliser sa dérive. Personne ne ferait plus de mal à un père en lui arrachant sa fille ainsi. Elle serait esclave et non morte, elle sera de Miami, de sa banlieue ou mieux une touriste voulant profiter des lieux mais elle sera vivante. Pour qu'il n'y ait pas de mort, je devais devenir quelqu'un d'autre, embrasser une voie dont j'ignorais tout. Il y a un an je n'avais jamais utilisé ma formation militaire sinon un jour dans un bar que j'avais trop bu, cette année m'a contrait, forcé à embrasser une destinée violente et sanglante. Du sang il y en a eu, des morts, des blessés … Je n'en suis pas forcément fier mais j'ai réussi. Depuis un an les Redmarkets ont fait parler d'eux. De la planque minable occupée par mon fils, quelques petites frappes et moi, nous avions désormais une planque digne de ce nom, nous étions nombreux, une véritable petite armée, strictement organisée, soigneusement mise en place. Nous avions fait parlé de nous, toujours dans l'ombre, toujours de façon anonyme.


« Et ce soir cette ville tremblera en entendant mon nom. »

Je dis cela en mettant le masque, une pièce soigneusement créée par une membre des Redmarkets. Avant elle travaillait comme mécanicienne dans un garage où son employeur n'avait de cesse de lui faire des remarques déplacées, de la peloter tant qu'il pouvait et tenta de lui faire signer un contrat de soumission. Aujourd'hui elle est la plus ancienne membre après mon fils, elle est à son bras, elle veille à l'état de nos véhicules et de nos équipements analogiques. Les Redmarkets étaient des criminels, des gens ordinaires, des gens riches, il n'y avait pas de profil type que celui du combat qui nous réunissait, juguler, réguler l'esclavage non plus sexuel mais l'esclavage tout simplement. Mon fils m'indique qu'il est l'heure et je hoche la tête, ravisant ma cravate en face du miroir pour la placer soigneusement droite.

Ce soir était le grand soir, celui où je me dévoilerai au monde, celui où je me montrerai comme l'homme que j'avais choisis d'être. Je n'avais pas de casier judiciaire, apparemment j'étais un homme qui rebondissait parfaitement, j'avais une esclave sexuelle sous contrat qui jurerait que je suis un maître doux et attentionné envers elle. Ce soir pourtant ce n'est pas Michael qui parlerait aux habitants de la ville mais son alter-ego, chef des Redmarkets, régnant sur eux par la peur que ce personnage froid et impitoyable laisse voir. Tellement à l'inverse de moi, personne ne sait qui je suis sinon mon fils. Je m'assois dans un fauteuil confortable, dans ce qui est mon bureau ici dans le sous-sol de cet hangar où nous opérons. Le jour un hangar de mon entreprise servant à la distribution des jeux vidéos, la nuit sous le hangar une planque pour les Redmarkets.


« Tout est opérationnel ? »

Ma voix est modifiée sur des tons graves venant en rajouter à ce personnage intimidant que j’interprétais. Je m'étais perdu dans ce personnage sans doute, au début ce ne devait être que de réguler les risques liés à l'esclavage mais rapidement ça avait été … autre chose. Lucratif oui c'est vrai mais aussi particulièrement valorisant, c'était un marché interdit ce qui le rendait intrigant et jouissif. On me signale que tout est bon, que la vidéo sera uploadée depuis New York et la connexion libre d'un café Starbucks. J'ai toujours détesté leur café. Je m'assois, je fais face à la caméra, les mains posées sur mon bureau.

« Bonsoir, Miami. Je m'appelle Dusk mais tu ne me connais pas. Pas encore. Ca viendra. »

Un sourire derrière mon masque, sourire en coin, pervers, le masque suit habilement ce rictus inquiétant.

« Depuis un an tu subis mes agissements, depuis un an tu entends parler des actes réalisés par les miens, par mon groupe, ceux que l'on nomme les Redmarkets. Des agressions sur  des personnalités se présentant comme opposé à la loi mise en place par ce cher Karl Wolfstein, comment vas-tu mon ami ? Es-tu fier de ce que tu apportes à notre belle ville ? »

Un rire, léger, sombre, je ne connais Karl Wolfstein ni d'Eve, ni d'Adam mais cela personne ne le sait bien sûr, pas surtout depuis mon anonymat.

« Venons-en au fait, Miami, tu as parlé des Redmarkets, tu as parlé de ce qu'ils ont fait, de ces gens cloués sur des croix, de ces jeunes femmes enlevées, de ces manifestations contre la loi qui ont dégénéré et sont devenues meurtrières envers les forces de l'ordre mais aussi les participants. Tout cela est notre fait, à nous, les Redmarket et chaque fois ils ont agi sous mon ordre. Dans cette ville, je suis le grand méchant loup, je suis celui qui fait peur à ceux qui font peur. »

Je me lève, replaçant ma cravate dans un geste apparemment mécanique mais que je ne faisais jamais au quotidien. Brouiller les pistes, donner des indices, criminologie criminelle, je m'y suis intéressé, on ne devient pas un méchant à la tête de la ville sans un minimum de savoirs.

« Cela n'est encore que le début, Miami. Nous n'arrêterons pas. Nous sommes là, parmi vous, peut-être sommes-nous vos amis, votre famille, qui sait si votre frère n'est pas déjà en train de vous vendre ? Nous sommes personne et tout le monde, nombreux et équipés. »

Je me déplace dans la pièce, vers une jeune femme agenouillée, enchainée, un bâillon dans la bouche. J'attrape ses cheveux et les tire en arrière pour lui faire redresser la tête devant la caméra.

« Tu te souviens d'elle, Miami ? Sarah Forster, blogueuse acharnée contre la loi passée il y a un an. Cela fait deux mois qu'elle est ici parmi nous, qu'elle y apprend les bonnes manières. Regarde son casier judiciaire, Miami et tu verras, elle a agressé des policiers, défié des lois, se revendiquant anarchiste, contre toute autorité et admire-là aujourd'hui, sage et docile, même libérée de ses chaines. »

Je la libère et elle demeure à mes côtés, sa tête trouvant place contre ma cuisse dans un geste naturel tandis que je caresse sa joue, glissant un pistolet dans sa main. Pistolet qu'elle garde précieusement, comme un cadeau, le serrant contre sa poitrine.

« Elle était dangereuse, contre la société, contre ses lois et maintenant elle est docile et obéissante. Est-ce là un mal ? A ma façon j'amène l'ordre dans cette ville. A présent met cette arme dans ta bouche et tire. »

Sans réfléchir elle obéit, gros plan de la caméra alors qu'elle approche l'arme, en glissant l'extrémité du canon dans la bouche, elle ne tremble même pas au moment d'appuyer sur la détente. Bruit sourd de coup de feu, l'arme tombe au sol, son corps également, le mur est trempé de son sang, dégoulinant.

« Tu apprendras à me craindre, Miami. N'oublie pas mes Redmarkets. Et n'oublie pas qui je suis car je suis Dusk et j'annonce de sombres nuits. »

Sourire, caméra coupé. Le live-stream a été vu de nombreuses fois, on croit à un canular pour l'instant encore, de nombreux messages crient au "Fake" alors que la vidéo est déjà uploadée depuis New York sur de nombreux sites de streaming, les réseaux sociaux s'affolent vite avec ce nouvel hashtag qui apparaissait dans le coin de la vidéo comme une invitation à réagir : #DuskTilDawn.
N'hésitez pas à vous lancer dans une analyse du texte !!!
Gros bisou à tous <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://intimate-domination.forumactif.org
Invité
avatar
Invité
Personne n'ose se lancer ? Bah moi je le fais, et voilà !

Je vais pas me lancer dans une analyse du texte parce que ... en fait pour la même raison que je vote blanc et c'est qu'il n'y a pas matière à comparer cette interprétation avec une autre. Du coup pas facile d'avoir un avis sur la façon de voir le chef des Redmarkets.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 49
Date d'inscription : 11/05/2016
Age : 29
avatar
Je plaide coupable au risque de m'attirer les foudres du rédacteur/trice, j'ai voté non. Un non sans explications ne signifie pas grand chose alors je m'explique : le niveau de Rp est très bon voir même excellent mais c'est le personnage qui me plaît pas.
Le désespoir de la perte de sa fille et de sa femme justifie maladroitement la folie sanguinaire, je ne sais pas pourquoi mais je voyais simplement le personnage comme très vénal, pas fondamentalement sociopathe.
Le meurtre sur commande de l'ancienne opposante à la loi est certes une belle démonstration mais contre productive, j'imagine comme il aura été long et fastidieux d'obtenir ce degré d'obéissance, pourquoi ? dans quel but ? juste pour la petite démonstration ? ou est-ce un délire mégalomane ? Là encore je ne voyais pas le personnage comme un montreur d'ours ou un dompteur de fauve mais plutôt comme un braconnier sans scrupules. Je me fiche qu'il dresse ses proies je veux surtout qu'il les attrape.
Et enfin je trouve qu'une première apparition filmée dans une cave d'un hangar de jeux vidéos, manque cruellement de panache et de grandeur. Apparition certes retranscrite, je suis peut être vieux jeu mais devant une foule ET retranscrite c'est quand même plus badass, non ?
Je regrette pour son auteur bien que j'aime le style (j'adore la description du masque par exemple, cette découverte tactile, ou les gestuelles pour mener les potentiels enquêteurs sur de fausses pistes, ce sont de très bonnes idées bien amenées) je n'aime juste pas cette interprétation du perso. Au risque de me répéter ce n'est pas le niveau de Rp c'est vraiment l'image du perso.
Maintenant mon avis n'engage que moi et heureusement il n'est pas seul à compter. D'ailleurs étant tout nouveau sur le forum je ne suis pas vraiment sûr que mon avis doit peser dans la balance.
Je trouvais important de me justifier. Voilà qui est fait.
Sans rancune j'espère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Messages : 85
Date d'inscription : 30/03/2016
Age : 25
avatar
Eireen : Merci de ton avis. Je le comprend tout à fait. C'est dommage de ne pas avoir pu comparer. Mais c'est déjà bien que quelqu'un se soit présenté !

Hayden : Voilà qui est constructif ! Merci <3 Bien sûr que ta voix compte ! <3 Tu es un membre, on se contre fous de l'ancienneté que tu as Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://intimate-domination.forumactif.org
Messages : 24
Date d'inscription : 05/05/2016
Age : 25
avatar
A 9 voies contre 2, ce personnage est élu comme satisfaisant pour jouer ce rôle !
Merci à ceux qui ont voté !
Je laisse le choix à l'auteur(e) de révéler son identité ou non !
Au plaisir de lire sa fiche ! <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
Et je fais le choix de me révéler.

D'abord pour remercier ceux qui ont voté (que ça ait été un "oui" ou un "non") puisque cela me permet de savoir que si le personnage plait majoritairement, ce n'est pas absolu.

Ensuite pour revenir sur ce qui a été dit par Hayden (et je remercie de ta franchise, il n'y a aucun mal à exprimer ton avis, bien au contraire j'ai apprécié) puisque cela m'a permis de voir un peu l'image que d'autres pouvaient se faire de ce personnage.
Cela me permet aussi de réagir et répondre à ce que tu as dit, pas pour me justifier mais pour expliquer un peu plus la façon dont je vois le personnage, je vais faire ça point par point :
- Le personnage ne sera pas un sociopathe, il n'est pas devenu anti-société, rejetant les autres etc pour la disparition de sa femme et de sa fille, son but premier était de canaliser les dérives, de les garder sous un certain contrôle qu'il pourrait gérer, c'est le paradoxe de faire le mal pour éviter le mal. Ce n'est pas un mauvais homme qui ira tuer le premier venu ou torturer la première âme qui passera à portée de main.
- C'est ensuite en effet un côté vénal qui le poussera à continuer de faire cette entreprise.
- Le dressage ne fera pas partie des prérogatives des Redmarkets, le cas de l'opposante ne devait servir que de démonstration de force, il sera donné à chacun de dresser son esclave selon ses propres critères et préférences.
- Pour l'apparition, tu mets le doigt sur une chose sensible. Mon premier jet avait en effet proposé une apparition publique du personnage parce que de fait je trouve ça beaucoup plus classe également (comment oublier les apparitions de Bane ou le Joker dans la trilogie de Nolan ou même de John Travolta dans Opération Espadon ? C'est la grande classe quoi) sauf qu'ensuite en me relisant j'ai réalisé un truc ... Ce personnage n'est pas comme Bane ou le Joker, son but n'est pas de semer le chaos et la désolation, d'instiller la peur dans le tout venant mais de revendiquer sa cause, de revendiquer ce qu'il fait. Il ne cherche pas à utiliser cette apparition comme une diversion mais bien comme une façon de se présenter au monde (à la ville au moins) d'où l'assassinat de la blogueuse. Il ne faut pas oublier qu'il est particulièrement difficile (et profondément sur-réaliste) de réaliser une apparition publique dans ce genre de circonstance, je veux dire il y avait des policiers dans le stade à l'apparition de Bane et aucun n'a essayé de tirer ? Good job, boys. Quand Loki fait son petit numéro avec la foule il se le permet grâce à ses pouvoirs, sans oublier qu'ensuite les "autorités" lui tombent dessus or je ne vois pas le chef des Redmarkets comme cherchant le conflit. Revendiquer devant une foule terrorisée est le meilleur moyen de déclencher une guerre avec la police, c'est un acte terroriste seulement tu l'as bien souligné, ce personnage tient d'avantage du braconnier que du terroriste.

Voilà pour expliquer un petit peu ma position par rapport à ce que tu as soulevé, ce qui t'as gêné.

Ton post m'aura au moins permis de m'interroger sur ma capacité à interpréter et jouer correctement ce personnage, sachant que je réfléchis depuis que tu as posté et qu'à l'heure actuelle je ne suis pas sûr de prendre le rôle.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 49
Date d'inscription : 11/05/2016
Age : 29
avatar
Je vois que tes choix sont justifiés. Comme je te l'ai dit de toute façon j'aime ton style donc à terme ça le fera et un personnage évolue toujours de sa création à son incarnation, un peu comme des pantoufles qui se forment à ton pied.
Ne te torture pas trop la grande majorité est derrière-toi c'est donc que tu es parfaitement capable de jouer correctement le personnage.
C'est aussi simple que ça ! Ne te prends pas la tête. cheers Fonce !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Candidature au post du chef des redMarket
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti-Vodou; Un chef suprême pour le voudou est élu
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto
» Arrestation du chef de gang William Baptiste alias "Ti
» Le chef de la DCPJ accuse d'implication dans les kidnappings
» Palace Ducarme Joseph presumé gwo chef bandi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Intimate domination :: Preliminaries :: Communication is the basis of any relationship. :: Annonces et nouveautés-